#PetiteOP 4ème et dernière vague du 19 août au 2 septembre — L’ivre-Book

Couv Cthulhu G-Dupille

Dès demain, profitez de la dernière vague de promo des éditions L’Ivre-Book ! Ma novella lovecraftienne « Le Magicien » sera à 0,99 € jusqu’au 2 septembre.
Si vous l’avez lue, 39 autres titres seront eux aussi en promo, dont « Les vilains contes » # 2 (avec une nouvelle de Sylvain Johnson), « Abysses » et « Ouroboros – #3 John  » de Christophe Rosati, « Destins obscurs » de Marielle Ranzini, « Stalingrad » d’Emmanuel Delporte ou « Les Dits du Midgardr » de Manuel Essard.

 

Pour cette dernière vague, 40 de nos titres passent à 0,99 € pour une durée limitée. Pour que vos vacances se terminent avec le sourire et pour que votre rentrée soit moins difficile. En vente sur notre boutique (dans l’onglet Promotions) et dans toutes nos librairies numériques partenaires (Amazon, FNAC, Immatériel, ActuSF, Google, Kobo, etc.)

via #PetiteOP 4ème et dernière vague du 19 août au 2 septembre — L’ivre-Book

Rédiger & corriger son roman, rester motivé & concentré : faites le plein d’astuces

Écrire et corriger un roman est une partie de plaisir pour certains. Pour d’autres, ces activités s’avèrent un peu plus difficiles. Je pense notamment à tous ceux qui occupent des emplois à plein temps et/ou ont des enfants, et manquent cruellement de temps à consacrer à leurs activités littéraires. Les idées sont là, mais chaque minute compte et lorsque l’on bloque sur un petit détail, c’est toute une séance d’écriture qui part en fumée. Pour tous ces confrères et consoeurs, j’ai décidé de partager quelques astuces permettant de dénicher plus facilement un nom de personnage, de corriger un texte ou de se concentrer. Certains d’entre vous les connaissent sans doute, mais pour tous les autres (notamment les auteurs débutants), voici une compilation de sites  et infos destinés à faciliter votre vie d’écrivain.

 

  1. Trouver les noms de ses personnages

La plupart des auteurs ont besoin de donner des noms à leurs personnages avant de débuter leur histoire. Rares sont ceux qui réussissent à se contenter de les nommer temporairement « X » ou « Y » pour réussir à faire progresser leur intrigue. Si vous êtes en panne d’inspiration pour dénicher les patronymes de vos persos, il existe des générateurs aléatoires en ligne, permettant même de personnaliser votre recherche (nom anglophone, nom de personnage de Fantasy, d’inspiration lovecraftienne…)

Fake Name Generator fournit une identité très complète à un personnage, avec nom,  date de naissance, adresse, numéro de sécu…

Générateur de noms de Fantasy propose des noms d’humains, de hobbits, de démons…

 Seventh Sanctum Quick Name Generator génère des centaines de noms anglophones (puisque le site est en anglais).

Si vous préférez opter pour un nom issu d’un anagramme, Anagramme-expert est fait pour vous.

 

  1. Structurer son texte en utilisant des logiciels de traitement de texte

Si pour écrire, vous avez besoin d’un environnement d’écriture organisé permettant de structurer les chapitres, de créer des fiches pour vos personnages, des fiches détaillées de vos scènes et d’avoir tout sous les yeux en un clic, essayez yWriter (en anglais, à télécharger gratuitement) ou Write Control (en français, à utiliser gratuitement en ligne).

J’ai un faible pour Write Control, assez pratique à utiliser, même si au final, je reviens toujours vers mon bon vieux traitement de texte basique !

 

  1. Se motiver/remotiver

Parfois, l’écriture passe au second plan.  Soit parce qu’on manque de temps, soit parce que notre Muse nous joue des tours et a décidé de s’éclipser pour quelques vacances à durée indéterminée ! Certains auteurs ont également besoin de se fixer des objectifs pour réussir à écrire, sous peine de procrastiner jusqu’en 2157 ! Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, l’application Writeometer vous permettra de créer un projet et de vous fixer des objectifs à suivre. Vous pouvez la télécharger gratuitement sur Google Play Store.

Voici la présentation que vous pourrez lire sur son site :

« Writeometer est une application pratique pour garder votre écriture sur la bonne voie, peu importe si vous écrivez un blog, votre thèse, participez au défi Novel Writing Month ( NaNoWriMo ), ou tout simplement essayez de maintenir une écriture créative quotidienne . »

Si vous n’êtes pas particulièrement un adepte de la technologie (c’est mon cas), d’autres astuces permettent aussi de restaurer l’envie d’écrire et de suivre un projet. Par exemple, changez tout simplement de cadre d’écriture. Vous écrivez dans votre salon ? Filez travailler dans votre cuisine , votre jardin ou sur votre balcon. Pour un changement plus radical, essayez de vous acorder des pauses écriture à l’extérieur (dans un café, à la plage, dans le bus, dans un bois…). Pour moi qui déteste la routine, ça fonctionne très bien !

Varier le support d’écriture peut aussi être une source de regain de motivation. Vous écrivez toujours sur votre ordinateur ? Remplacez votre fidèle clavier par un carnet et un stylo.

Si vous ressentez une flemme d’écrire persistante, tentez de la chasser en maintenant une très courte séance d’écriture quotidienne. Pour garder le lien avec votre histoire, rédigez simplement la description physique d’un personnage ou de sa psychologie, ou encore d’un lieu important dans l’intrigue. Effectuez ce travail seulement 10 minutes par jour (en utilisant un minuteur pour vous chronométrer) et peu à peu, l’envie de prolonger ces séances et de vous plonger dans votre roman ou nouvelle devrait refaire surface.

 

  1. Les dictionnaires en ligne

Il nous arrive à tous d’avoir des doutes sur la signification d’un mot (ou son orthographe). Pour faciliter nos recherches, des dictionnaires anciens et modernes sont à retrouver sur le site Cnrtl.fr.

Pour trouver des synonymes, Synonymes.com et Synonymo.fr seront de précieux alliés.

Pour dénicher la rime parfaite, rendez-vous sur Dicodesrimes.com , idéal pour les poètes, mais pas seulement.

 

  1. Vérifier orthographe/grammaire/ponctuation/tournures de phrases

Pour vérifier à la fois l’orthographe, la grammaire, la ponctuation et les tournures de phrases de votre texte, vous pouvez faire appel à Grammalecte , à télécharger gratuitement.

Présentation extraite du site de Grammalecte  : « Grammalecte est un correcteur grammatical open source dédié à la langue française, pour Writer (LibreOffice, OpenOffice), Firefox & Thunderbird. Il est dérivé de Lightproof, qui a été écrit pour le hongrois. Grammalecte essaie d’apporter une aide à l’écriture du français sans parasiter l’attention des utilisateurs avec de fausses alertes. Ce correcteur suit donc le principe suivant : le moins de « faux positifs » possible ; s’il n’est pas possible de déterminer avec de fortes chances qu’une suite de mots douteuse est erronée, le correcteur ne signalera rien. »

Cordial-enligne.fr permet quant à lui de corriger la grammaire et l’orthographe de textes gratuitement et en ligne, en copiant/collant tout simplement le paragraphe à vérifier. Avec cette version gratuite, impossible cependant de corriger une nouvelle en entier (et encore moins un roman) en une seule fois.

Ces deux sites sont intéressants, mais ne sont pas parfaits. Parfois, des accords corrects peuvent être considérés à tort comme faux et inversement. Restez donc vigilants et, en cas de doute, faites relire votre nouvelle/roman par un ou plusieurs bêta-lecteur(s).

 

  1. Un fond sonore pour se concentrer et/ou trouver l’inspiration

Certains écrivent dans le silence le plus total, d’autres ont besoin d’un fond sonore musical plus ou moins bruyant, allant de la musique classique au hard metal !

Un bon compromis existe entre musique et silence : les bruits « blancs ». Ils favorisent à la fois la détente, la concentration et même le sommeil si on les diffuse au moment de s’endormir. Les vidéos/bandes sonores suivantes sont mes préférées et m’aident efficacement à rester concentrée sur mon texte, en plus d’être agréables à regarder pour certaines.

Crépitement de feu de cheminée, vent et orage

Pluie et vent

Tempête de neige (pour une ambiance « Shining !)

Bruit de la mer & chants d’oiseaux

Voyage en train

Certaines bandes musicales sont élaborées spécialement pour favoriser la concentration de tous ceux qui doivent étudier, écrire… . C’est le cas de CELLE-CI.

 

  1. Un agréable bruit de touches de machine à écrire pour donner envie d’écrire

Vous êtes nostalgique du doux cliquetis des touches des machines à écrire ? Ce petit bruit possède un effet addictif qui favorise chez certains (dont moi) l’envie de travailler mes textes. Nul besoin d’avoir une Underwood à la maison pour en profiter : Téléchargez gratuitement Qwertick, qui vous permettra d’entendre le bruit des touches d’une machine à écrire à chaque fois que vous taperez sur une touche de votre clavier d’ordinateur.

Pensez à cliquer sur l’icône de Qwertick à chaque fois que vous allumerez votre ordinateur afin de réactiver cette fonction.

 

  1. La chasse aux verbes faibles

Lorsque l’on corrige un texte, l’abus outrancier de verbes faibles (faire, être, dire, regarder…) écorche parfois la rétine. Voici quelques liens pour les remplacer sans trop se creuser les méninges :

Pour remplacer « dire » ;

Pour remplacer « voir » et « faire » ;

Pour remplacer « avoir », « faire », « mettre », « voir », « dire » ;

Pour remplacer « être ».

 

  1. En panne d’idées ? Envie de créer des phrases toutes faites sortant un peu de l’ordinaire ? 

Tentez le Pipotron, qui va vous proposer des phrases alambiquées et pompeuses à souhait (ou pas), que vous pourrez intégrer à volonté dans les dialogues de vos romans !

 

 J’espère que ces quelques astuces vous seront utiles. Bonne inspiration à tous !

#PetiteOP 3ème vague du 5 au 19 août — L’ivre-Book

 

Avant la 4ème vague, il y a la 3ème et nous vous présentons ci-dessous les couvertures des ebooks concernés. 45 titres passeront donc à 0,99 € durant cette période, n’hésitez pas à en profiter. En vente sur notre boutique (dans l’onglet Promotions) et dans toutes nos librairies numériques partenaires (Amazon, FNAC, Immatériel, ActuSF, Google, Kobo, […]

via #PetiteOP 3ème vague du 5 au 19 août — L’ivre-Book

« Awen » à 0,99 € dès demain et jusqu’au 5 août

 

La Petite OP des éditions L’ivre-Book se poursuit avec l’arrivée dès demain d’une nouvelle vague d’ebooks en promo à seulement 0,99 € !

Ma novella fantastique/horreur « Awen » fera partie de cette offre. Voisi son résumé :

« Un soir d’orage, l’écrivain Victor Simoni découvre une voiture accidentée sur la route. Son conducteur, l’auteur à succès Edgar J. Paul, est mort. Son chat, une femelle noire prénommée Awen, a survécu au choc. Vic, fan inconditionnel de Paul et amateur de félins, l’emporte avec lui et décide de l’adopter. Rapidement, l’animal révèle des aptitudes très particulières et devient la principale source d’inspiration de l’auteur, en raison de sa mystérieuse nature. Le jeune homme ignore cependant que le prix à payer pour tant de créativité peut parfois se révéler très élevé… et être synonyme de mort et d’horreur. »

Illustration réalisée par Laurent Emonet

 

De nombreux autres titres font partie de cette opération :  « Le Tueur des rails » de Sylvain Johnson, « Pearly Gates T1 » de Nicolas Pagès ou « H2NO » de Jean-Marc Renaudie, excellents romans qui séduiront les amateurs de thrillers et de SF.

Pour ma part, je devrais me laisser tenter par « Neechtàanomicon » de Manon Elisabeth d’Ombremont, « Ouroboros 2 » de Christophe Rosati, « Les nouvelles aventures de Carnacki 1 » de Frédéric Livyns et « Egon » de Callie JDeroy.

Plus d’infos sur le site des éditions L’Ivre-Book : Livre-book-63.fr

 

 

#PetiteOP 2ème vague du 22 juillet au 5 août — L’ivre-Book


Awen

Dès le 22 juillet, la seconde vague de promos débute chez L’ivre-Book, avec de très nombreux titres à 0,99 € seulement, dont « Awen« , ma novella fantastique/horreur.

Voici son résuméUn soir d’orage, l’écrivain Victor Simoni découvre une voiture accidentée sur la route. Son conducteur, l’auteur à succès Edgar J. Paul, est mort. Son chat, une femelle noire prénommée Awen, a survécu au choc. Vic, fan inconditionnel de Paul et amateur de félins, l’emporte avec lui et décide de l’adopter. Rapidement, l’animal révèle des aptitudes très particulières et devient la principale source d’inspiration de l’auteur, en raison de sa mystérieuse nature. Le jeune homme ignore cependant que le prix à payer pour tant de créativité peut parfois se révéler très élevé… et être synonyme de mort et d’horreur.

La 1ère vague commence à refluer (plus que 3 jours pour acheter les titres qui vous plaisent) et la 2ème commence à apparaître à l’horizon. L’ivre-Book vous propose, durant 15 jours, un peu plus de 50 titres à 0,99 €. Jusqu’à la 3ème vague…

via #PetiteOP 2ème vague du 22 juillet au 5 août — L’ivre-Book

Extrait #3 du roman « Les traducteurs de rêves »

« […] Le manuscrit n’était pas très épais. Il s’agissait davantage d’une novella que d’un roman. Il fallut à peine plus d’une demi-heure à l’horloger pour le lire dans son intégralité. Lewis attendit son opinion avec anxiété. George poussa un long soupir et débuta ses commentaires.
— Ne prenez pas mal ce que je vais vous dire, monsieur Rabbit, commença-t-il. Je vais être très honnête avec vous, puisque vous me l’avez demandé. Ce roman n’est pas bon, pas bon du tout. Il y a beaucoup trop d’incohérences, de répétitions, de fautes d’orthographe. L’histoire est trop prévisible, sans le moindre rebondissement.
En entendant l’énumération des défauts de son manuscrit, Lewis fronça les sourcils. La contrariété se lut facilement sur son visage. Une petite veine sur sa tempe gauche palpita, signe de la colère qu’il essayait de dominer.
— Je vous l’ai dit, ne soyez pas offensé. Je ne suis pas auteur, mais en tant que lecteur, je n’achèterais jamais un tel livre. Cette histoire d’ancienne serveuse devenue infirmière spécialisée dans les enquêtes sur des phénomènes paranormaux durant la nuit est tout simplement grotesque. Et c’est pour cela que personne ne voudra l’éditer. Je suis sincèrement navré.
Lewis s’approcha alors de Chronos et serra violemment son cou de ses deux mains. Le vieil homme suffoqua rapidement.
— Alors tu vas me donner un coup de main pour écrire quelque chose de mieux, vieux débris.
— Ça suffit, tu vas le tuer, espèce de fou, hurla Cassie. Il a raison, ce roman est lamentable. J’ai honte d’en être l’héroïne. Je ne voulais pas te mettre en colère, alors je n’ai jamais rien dit, mais c’est la vérité.
Surpris par une telle révélation, il desserra subitement son étreinte, laissant George reprendre sa respiration. L’horloger toussa en frottant son cou.
— Cassie, je l’ai écrite pour toi cette histoire, parce que tu méritais mieux que la première vie que je t’avais inventée, expliqua Rabbit.
— Je le sais bien, mais elle est nulle. Il faut voir les choses en face.
— Tu vas m’aider à la réécrire ! ordonna à nouveau l’auteur au vieil homme.
— Je ne suis pas écrivain, je ne sais pas comment…
Rabbit ne lui laissa pas terminer sa phrase. Il saisit le sécateur rangé dans la poche de son pantalon et le brandit sous le nez de George.
— Ça te dirait d’avoir une phalange en moins, là, tout de suite ? dit-il en saisissant son auriculaire droit, légèrement déformé par l’arthrose.
Il plaça la partie coupante sous l’ongle et appuya doucement. George sentit la pression s’accentuer peu à peu sur son doigt.
— Je vais essayer, je vais essayer, répéta Chronos.
— Arrête de foutre les jetons à ce vieux, tu vas le faire clamser avant qu’il écrive ton bouquin, commenta Roscoe tout en mâchant bruyamment un chewing-gum.
Chronos tenta de se concentrer et d’oublier le bruit assourdissant des battements de son cœur. Il ne devait surtout pas montrer sa peur à Rabbit. […] »

Roman court format ebook, disponible sur de nombreuses plateformes ( Le site des éditions L’ivre-Book, Amazon, Nolim StoreDecitreLibrairie Dialogues...)

2,99 €, sans DRM.