Interview de Sébastien Tissandier – L’actu des auteurs 2017

 

 

Après une courte pause, les interviews d’auteurs reprennent. Sébastien Tissandier nous fait part de ses projets pour l’année dans ce nouvel article de L’actu des auteurs 2017.

Pourrais-tu te présenter ?

Je suis enseignant de Sciences de la Vie et de la Terre dans une petite ville près de Marseille et écrivain depuis quelques années. Je suis publié depuis un peu plus de 3 ans maintenant, dans 2 maisons d’édition à compte d’éditeur : L’ivre-Book et Le peuple de Mü.

 

Quelles seront tes publications en 2017 ?

2017 sera une année particulière pour moi car elle verra la ré-édition d’une saga qui aura été ma toute première publication papier, Le Rédempteur, dans une autre maison d’édition avec laquelle je travaillais à l’époque. Au départ, cette saga était prévue sous la forme de petites enquêtes, mettant en scène un prêtre exorciste atypique, dans un univers steampunk. Les deux premiers tomes étaient sortis dans mon ancienne maison d’édition avant que je ne décide de mettre un terme à notre collaboration. J’aspirais à quelque chose de plus grand pour le père Martin, de différent. J’avais besoin que mon personnage prenne en maturité et moi du recul. Voici donc maintenant un projet totalement différent de l’initial : fini les petits tomes, place à un bon gros pavé regroupant ce qui étaient autrefois les petits tomes. Tout a été réécrit, repensé, amélioré pour donner plus de dimension à ce roman. C’est également un roman illustré par la talentueuse Vael Cat, une amie chère et une graphiste exceptionnelle qui a bien voulu se lancer dans ce projet à mes côtés. Ainsi, tous les lieux traversés par le père martin sont illustrés dans ce roman qui devrait faire plus de 400 pages ! On est bien loin de la petite centaine des tomes originels (rires) !

En voici le résumé :

Il est damné et rejeté par tous… pourtant le Très-Haut l’a choisi pour accomplir Sa volonté…

Le père Martin est un exorciste atypique : muni de ses deux impressionnants révolvers et de son étrange chapelet lumineux, il purifie les possédés.

Mais lorsque le Siège, la congrégation agissant dans l’ombre afin de conjurer les forces du Très-Bas, lui ordonne d’élucider le mystère de la bête d’Angles, Martin est loin de se douter que cette enquête va le précipiter dans les noirceurs de son passé… ainsi que dans celles de sa congrégation, mettant à l’épreuve sa foi.

Un sombre complot visant à renverser le Siège se dessine et Martin semble en être l’élément central. Parviendra-t-il à contrecarrer les plans diaboliques mis à jour ? Martin et sa foi en sortiront-ils indemnes ?

Sortie numérique le 1er avril 2017 (non, non, ce n’est pas une blague !), sortie papier pour début juin.

2017 verra aussi la sortie du second tome des aventures de Chupacabra, notre petit vampire allergique au sang humain (ce qui n’est pas pratique quand on est un vampire, n’est-ce pas ?). Ce roman illustré jeunesse, dont le premier tome, Chupacabra à l’école des vampires, est sorti en septembre 2016 a été un véritable succès auprès des 8/12 ans ! Illustré également par Vael Cat, nous avons décidé de faire une petite saga avec un tome par an, en septembre, pour les Aventuriales de Ménétrol, ce salon de tous les imaginaires en Auvergne ! Le second tome, intitulé Chupacabra et la quenotte cassée, sera dans la lignée du premier : bourré d’humour, de rebondissements, avec ses personnages attachants comme la chèvre Rustine qui sauve la vie de Chupacabra lorsqu’il cède à la tentation malgré son allergie, Grummel, le petit vampire qui espère apprendre un jour à voler et qui se jette dans le vide à la moindre occasion… Il y aura aussi des nouveautés, mais ça, je n’en parlerai pas pour l’instant !

 

Peux-tu nous révéler tes projets littéraires pour l’année ?

Des projets, j’en ai plusieurs. Ils se disputent d’ailleurs la priorité dans ma tête (rires) ! Je vais tout de même en révéler:

  • Je travaille depuis plus d’un an sur un roman de SF destiné à une très grande maison d’édition dont je tairais pour l’instant le nom. Je prends le temps de le peaufiner, de l’écrire. Le cadre ? Un Paris dévasté par une guerre entre 2 espèces technologiquement supérieures à la nôtre : la Terre est devenue leur terrain de jeu et les Humains tentent de survivre au milieu de cet affrontement. Mais les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être…
  • J’ai un autre roman de SF pour les éditions du Peuple de Mü, en cours depuis l’année dernière également. Son titre ? Allez, je suis gentil : La muraille du silence ! Un genre totalement différent du projet précédent, avec pour cadre un Tokyo futuriste et une menace qui pourrait bien signifier l’extermination de l’humanité telle que nous la connaissons…
  • Je travaille également sur la ré-édition de mon tout premier roman, Le testament de Galilée. Cette trilogie va subir un coup de jeune, après une pause de presque 3 ans ! De plus, il est temps que mon personnage fétiche, Jules, reprenne du service dans la suite de cette trilogie : Les héritiers de Galilée.

 

À quels salons littéraires prévois-tu de participer ? Est-ce que tu projettes d’organiser des séances de dédicaces dans des librairies (ou tout autre lieu culturel) ?

Niveau salon, je ne vais pas procéder comme l’an passé où j’ai démultiplié les festivals, car certains d’entre eux m’ont déçu. Cette année, j’ai décidé de me consacrer aux Aventuriales de Ménétrol en septembre, au salon de Crêches s/Saône en novembre. Mais avant cela, il y aura un petit passage par le salon fantastique de Paris en mai si tout va bien, plus quelques salons secondaires.

Niveau dédicaces, je continue de sillonner les Cultura du sud-est. D’ailleurs, je serai à celui d’Aubagne le 1er avril.

 

Côté littéraire, as-tu un souhait particulier ?

Le succès ? (rires). Blagues à part, je souhaite simplement pouvoir continuer à me régaler de ma passion les we et lors des salons, avec mes deux maisons d’édition. Je n’en demande pas plus. Les rencontres avec les lecteurs sont tellement enrichissantes ! J’adore ça !

 

Est-ce que tu as une lecture récente à nous recommander ?

En ce moment, je lis un pavé d’Alistair Reynolds : Janus. Je suis totalement addict ! De la SF pure par un maître du genre.

 

Sur quel(s) blog/site/réseaux sociaux peut-on retrouver ton actu ?

Mon site ;

Mon facebook ;

Mon twitter.

 

Je te laisse la parole pour conclure cette mini interview et nous faire passer le message de ton choix.

Tout d’abord je voudrais te remercier pour ton intérêt et ton implication. Si je devais faire passer un message ce serait celui-ci : qu’importe le livre que vous lisez, faites-le, car dans ce monde il reste notre seul moyen d’évasion loin d’un quotidien parfois pesant.

 

Merci Sébastien. 🙂 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s