Interview de L.V. Cervera Merino – L’actu des auteurs 2017

lactu-des-auteurs-2017-logo

 

L.V. Cervera Merino est à l’honneur aujourd’hui et nous révèle quelques uns de ses projets pour l’année 2017.

lvcm

Pourrais-tu te présenter ?

Eh bien je m’appelle Leoncio Vincent Cervera Merino, L.V. Cervera Merino pour faire plus court, et je suis de nationalité espagnole, grand amateur de fantasy et de SF de l’âge d’or devant l’Éternel. Je suis retourné dans mon pays d’origine il y a maintenant, ouf, un bail !

 

Quelles seront tes publications en 2017 ?

Mes publications pour 2017 risquent d’être maigres vu que je suis plongé dans des travaux d’écriture de longue haleine (une trilogie de sf/magie/zarbi) et un roman ésotérique et surréaliste, zarbi et inclassable : Soleil Central. Tout cela risque de me prendre plusieurs années donc en attendant seul un hors-série de ma plume risque de voir le jour dans notre collectif Ziô Books, si le comité de lecture est d’accord, Iron Duck. Et c’est tout ! Bon, si on ne compte pas le E-zine ECCE, chic et choc !

 

Peux-tu nous révéler tes projets littéraires pour l’année ?

Mes projets pour l’année concernent Ziô Books que je compte faire monter en puissance graduellement avec l’aide de tous ses membres à commencer par Jean-Marc Renaudie, qui est un pilier important de notre collectif. Je n’ai pas d’appel à textes en vue essentiellement pour des questions de temps, qui me manque cruellement. Et oui, j’ai (nous avons !) quelques projets ultra-secrets pour Ziô mais ils passent obligatoirement par une croissance de ce dernier !

 

 À quels salons littéraires prévois-tu de participer ? Est-ce que tu projettes d’organiser des séances de dédicaces dans des librairies (ou tout autre lieu culturel) ?

Etant donné que je réside en Espagne (dans la Communidad Valenciana) ça me ferait un peu loin, d’autant que je ne me suis pas jeté encore dans les bras d’aucune maison d’édition. La chose me semble donc difficile. Mais je viens de titiller Fabien Lyraud, de Pulp Factory, on verra bien…

 

Côté littéraire, as-tu un souhait particulier ?

J’eusse aimé que les acteurs du milieu indie de l’Imaginaire francophone soient plus solidaires les uns des autres et fassent bloc sous une même bannière, sans dissensions ni rivalités internes, mais ce projet est actuellement en sommeil. Neil Jomunsi je crois est en train de faire quelque chose s’approchant pour les auteurs auto-édités.

 

Est-ce que tu as une lecture récente à nous recommander ?

Certainement, la toute dernière anthologie de notre collectif, “Les héros ne meurent jamais”, qui est la production ultime des meilleurs plumes de l’Imaginaire ! En vente sur Lulu.com à travers notre portail communautaire !

 

Sur quel(s) blog(s)/site(s)/réseaux sociaux peut-on retrouver ton actu ?

Sur ma page Facebook ou bien sur le Facebook de Ziô Books, sans compter notre portail, Ziô Books.com !

 

Je te laisse la parole pour conclure cette mini interview et nous faire passer le message de ton choix.

Je hais les brocolis. Maudits soient les fanatiques qui les adorent et leur suppôts, les maraîchers de tous poils. Unissons-nous contre ces engeances végétales et chlorophylliennes puis chassons-les de la face de la Terre!

Je te remercie, Gaëlle, pour m’avoir donné l’occasion de parler d’un sujet aussi important. Mon dieu que je n’aime pas les brocolis.

 

Merci Vincent ! 🙂 

 

Publicités

Une réflexion sur “Interview de L.V. Cervera Merino – L’actu des auteurs 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s