Interview de Didier de Vaujany – L’actu des auteurs 2017

lactu-des-auteurs-2017-logo

 

Seconde interview dans cette nouvelle rubrique. Aujourd’hui, la parole est au sympathique Didier de Vaujany !

didier-de-v

Pourrais-tu te présenter ?

Didier de Vaujany, je m’appelle. En région lyonnaise, je vis. Fan de Star Wars, je suis… mais des romans de Fantasy, j’écris. Plus sérieusement, je suis un de ces auteurs de l’imaginaire, un peu perché, qui propose l’évasion à ses lectrices et lecteurs.

 

Quelles seront tes publications en 2017 ?

Ma principale publication est Azzarielle et la Fille Sans Nom, manuscrit troisième du cycle Fantasy Tryskellia en quatre parties que j’ai entamé en 2013. Une nouvelle légende contée par Tara, mystérieuse narratrice dont on découvrira l’histoire dans le dernier volume, en même temps que les secrets des origines de l’univers qu’elle décrit. Un subtil mélange entre réalité, médiéval fantastique et SF.

Je suis également impatient d’une autre sortie, celle de ma nouvelle Aurore, dans le prochain numéro de la revue Galaxies, prévue pour les Imaginales du mois de mai. Cette histoire devrait te plaire, car tout à fait dans l’esprit des Fossoyeurs de rêves  🙂 . Encore une fois, je mélange les genres, entre Fantastique, ambiance Steampunk et sombre actualité.

N’oublions pas ma petite participation à Collapsus Temporis, un délire collectif d’auteurs (Les Alliés-Nés de Bookerville) qui inaugure la collection No Limit des éditions L’ivre-Book.

 

Tu as titillé ma curiosité avec « Aurore », que je lirai assurément.  😉

Peux-tu nous révéler tes projets littéraires pour l’année ?

La préparation du dernier manuscrit de Tryskellia, L’Armée des trois Mondes, va absorber beaucoup de mon temps. Avec L.S.Ange, ma compagne (et bientôt épouse, si elle me supporte toujours d’ici là :p ), nous avons également un projet de romance thriller dont le scénario est globalement abouti. Sinon, un ou deux AT ont attiré mon attention. Un texte SF a été proposé, mais rien de plus.

 

À quels salons littéraires prévois-tu de participer ? Est-ce que tu projettes d’organiser des séances de dédicaces dans des librairies (ou tout autre lieu culturel) ?

Nous venons de démarrer l’année en beauté avec le festival Atrebatia qui s’est tenu en février au Beffroi de la ville d’Arras : une ambiance et un cadre exceptionnels. Deux très gros évènements auxquels nous allons participer pointent également leur nez : Livre Paris, le salon de tous les dangers, car nous prenons là un certain risque financier, même si plus de 150.000 visiteurs sont attendus, et Trolls&Légendes, l’incontournable festival qui se tient tous les deux ans à Mons (Belgique) avec jeux, animations, illustrateurs, artisans, auteurs et concerts. Nous espérons aussi trouver une petite place aux Imaginales d’Epinal, autre rendez-vous immanquable… et il y en aura d’autres. Nous espérons en tout cas que cela aura un impact général sur l’intérêt que porteront les nouveaux lecteurs sur l’ensemble de L’ivre-Book.

 

Côté littéraire, as-tu un souhait particulier ?

Autour du cycle de Tryskellia, j’ai de nombreux projets en tête. L’un orienté jeunesse, tout d’abord, comme si des passeurs de contes venaient revisiter les légendes de cet univers en petites histoires illustrées pour enfants, quelques milliers d’années plus tard. L’autre décrira une suite d’aventures d’une des héroïnes et élues, au-delà de la couronne montagneuse qui entoure ce monde… Vivier inépuisable de surprises, de découvertes et de rencontres. Je verrai au fil du temps.

 

Est-ce que tu as une lecture récente à nous recommander ?

Pourquoi pas L’ivre-Cœur 2017, présenté par L.S.Ange ? Un recueil collectif de nouvelles dont les bénéfices reviennent à l’association Solidarité Femmes qui luttent contre les violences faites aux femmes.

 

Sur quel(s) blog(s)/site(s)/réseaux sociaux peut-on retrouver ton actu ?

C’est sur Facebook que je suis le plus actif, avec mon mur personnel, mais aussi ma page auteur et la page de La Fantasy chez L’ivre-Book que j’anime en tant que directeur de la collection.

 

Je te laisse la parole pour conclure cette mini interview et nous faire passer le message de ton choix.

Si vous avez l’âme d’un Vampire, vivez la vie à pleines dents. Si vous avez l’âme d’un Dragon, vivez-la tout feu tout flamme. Si vous avez l’âme d’un chevalier, pourfendez les idées préconçues… Et si vous avez l’âme d’une Fée ou d’un Elfe, mettez-y toute la magie que vous pourrez.

Tout le monde disait que c’était impossible. Est survenu un imbécile qui ne le savait pas, et il l’a fait !

 

Merci Didier.

Rendez-vous très bientôt pour une nouvelle Actu des auteurs 2017.

Publicités

Une réflexion sur “Interview de Didier de Vaujany – L’actu des auteurs 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s