Extrait d’Awen

Awen (illustration réalisée par Laurent Emonet)

Awen est une novella de genre fantastique/horreur sortie en mars dernier aux éditions L’Ivre-Book. Voici son résumé :

« Un soir d’orage, l’écrivain Victor Simoni découvre une voiture accidentée sur la route. Son conducteur, l’auteur à succès Edgar J. Paul, est mort. Son chat, une femelle noire prénommée Awen, a survécu au choc. Vic, fan inconditionnel de Paul et amateur de félins, l’emporte avec lui et décide de l’adopter. Rapidement, l’animal révèle des aptitudes très particulières et devient la principale source d’inspiration de l’auteur, en raison de sa mystérieuse nature. Le jeune homme ignore cependant que le prix à payer pour tant de créativité peut parfois se révéler très élevé… et être synonyme de mort et d’horreur. »

Je vous propose d’en découvrir un nouvel extrait :

« […] Awen était postée non loin du 327 de l’avenue Isaac Newton, où se trouvait le siège des éditions Mysterio. Tapie dans l’obscurité, elle était calée entre deux cartons remplis d’immondices, d’où elle avait une vue imprenable sur l’entrée du bâtiment. L’odeur qui se dégageait du lieu était infecte, mais, pour une fois, elle se sentait prête à faire abstraction de ce détail. Après une longue heure d’attente durant laquelle Awen pensait l’avoir manquée, Isabelle Martin sortit enfin. La patience des félins est légendaire, pourtant, Awen détestait attendre. Lorsqu’elle aperçut la silhouette de la jeune femme et ses longs cheveux bruns, elle fut ravie de ne pas avoir patienté si longtemps pour rien dans ce cul-de-sac malodorant. Elle avait vu sa photo en regardant par-dessus l’épaule de Victor, alors qu’il observait des clichés pris lors du dernier salon littéraire auquel il avait participé. Il fut donc aisé pour elle de la reconnaître.
L’animal l’avait entendue dire au téléphone qu’elle rentrerait chez elle très tard afin de terminer auparavant la préparation de nouveaux contrats pour les traducteurs de Mysterio. Elle avait dit vrai. Il devait être près d’1h00 du matin.
« Cette femme est un vrai bourreau de travail », pensa-t-elle en la suivant du regard.
Awen attendit qu’Isabelle s’engouffre dans une rue déserte et la suivit. La chatte noire poussa un miaulement amical qui fit se retourner Isabelle.
— Qu’est-ce que tu fais là tout seul, minet ? demanda-t-elle en revenant sur ses pas.  Lorsqu’elle fut assez près et penchée vers elle pour mieux la regarder, Awen lui sauta au visage. Isabelle se débattit, mais la force impressionnante que déploya le félin ne lui permit pas de se dégager de son emprise. La chatte planta ses griffes acérées dans l’œil gauche de la jeune femme, puis le droit. Elle hurla de douleur et de terreur avant de s’effondrer lourdement sur le bitume. Son visage ruisselait de sang. L’animal s’acharna sur ses joues, qu’elle mordit et lacéra de toutes ses forces avant de planter ses crocs dans la carotide de sa victime, sectionnée en quelques secondes. Secouée de tremblements, Isabelle agonisa durant de longues minutes. Awen la regarda, impassible, tout en léchant sa fourrure souillée de sang. Lorsque sa victime cessa de bouger, elle la toucha précautionneusement du bout de la patte. Isabelle était morte. Le félin approcha de son visage et la renifla. Elle sauta sur son corps puis le lacéra durant plusieurs minutes avec acharnement, comme s’il s’agissait d’un simple griffoir en sisal. Elle fut soudain interrompue par l’arrivée d’un groupe d’étudiants qui rentraient probablement d’une soirée bien arrosée, à en croire leurs démarches incertaines et les cris aigus qu’ils poussaient. La silhouette noire détala dans l’obscurité, arrachant au passage le collier que portait sa victime. Un hurlement de femme retentit.
— Oh mon dieu ! Quelle horreur ! Appelez la police, appelez la police ! […] »

Extrait d’Awen – Novella – Editions L’Ivre-Book -Format epub.

Vous pouvez vous procurer Awen notamment sur le site des éditions L’Ivre-Book ou sur Amazon.

Publicités

Une réflexion sur “Extrait d’Awen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s