Les survivants d’Huttopia -Extrait n°2

Découvrez un second extrait de mon roman « Les survivants d’Huttopia« , paru chez Elenya Editions.

huttopia-01  14718738_1012735978873164_8854292334299554766_n

« […] La blessure qu’il s’était infligée n’était pas très profonde, mais saignait abondamment. Green récupéra un t-shirt dans son sac à dos et le déchira pour s’en faire un pansement grossier et stopper l’hémorragie, en attendant de trouver un bandage plus adéquat. Après quelques instants de léthargie, il reprit sa route en direction de la maison de Viveca Kingsley. Les rues qu’il parcourut étaient toutes composées de ces étranges maisons-façades, tout comme dans le lotissement où il vivait. Le jeune homme avait l’impression d’arpenter un studio de cinéma géant. Il fut néanmoins surpris de constater que le restaurant où il avait l’habitude de déjeuner avec ses collègues, la banque et l’aéroport n’avaient pas cessé d’exister, contrairement aux constructions alentour. Pour quelle raison ? En quoi étaient-ils différents ? Dès qu’il aurait trouvé Viveca, il irait inspecter ces bâtiments, à la recherche d’une réponse, ou peut-être, d’une autre présence humaine.
Après une heure de marche durant laquelle il chercha à s’occuper l’esprit en entonnant ses chansons préférées, Green arriva devant le manoir des Kingsley. Ses murs étaient intacts, comme il l’espérait, et sa porte, grande ouverte. Il entra en appelant Viveca et constata avec surprise que la décoration était identique à celle de sa propre maison, ce qui ne cadrait pas du tout avec le luxe d’une telle bâtisse.
« Ses meubles sont exactement les mêmes que les miens. Les tapis, les lampes et les rideaux ont été choisis dans les mêmes coloris et installés aux mêmes endroits que chez moi. On dirait une copie parfaite de ma maison. C’est impossible… »
Avec les moyens financiers dont elle disposait, la jeune femme aurait dû posséder un mobilier bien plus cher et luxueux que celui-ci. Il remarqua une table noire près de la fenêtre du salon. Une enveloppe vide légèrement froissée portant le nom de Viveca s’y trouvait. […]

– Extrait du chapitre 1 – « Les Survivants d’Huttopia » – Elenya Editions.

Pour vous procurer ce roman fantastique, rendez-vous sur le site de son éditeur en cliquant ICI !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s