Les Aventuriales de Ménétrol 2016 – Interview de Mestr Tom

Cinquième interview destinée à présenter certains des auteurs et illustrateurs invités aux Aventuriales de Ménétrol.

Place aujourd’hui à Mestr Tom.

14081182_10210033993315748_855962573_n

Qui es-tu ?

Je suis un « couteau suisse » de la culture littéraire : écrivain, conteur, scénariste BD, président d’une association d’aide aux jeunes auteurs, directeur de salon littéraire, galeriste et rédacteur en chef.

 

Dans quels genres écris-tu ?

Principalement de la Fantasy avec ma saga « Orobolan », et du conte avec l’univers de « Roi le conteur ». Sinon un peu de fantastique, mais en BD, avec « Lux Quest ».

 

Qu’est-ce qui t’a décidé à devenir auteur ? Y a-t-il eu un « facteur déclenchant » ?

Le besoin de « vider » les histoires qui étaient dans ma tête. Pour avoir envie de les publier, je pense, une rencontre avec Pierre Bottero, qui avait lu ma première histoire et m’avait fait un sympathique retour.

 

Quel proverbe ou citation résume bien ta personnalité ?

« Mieux vos écrire pour soi et de ne pas avoir de public plutôt que d’avoir un public et ne plus être soi-même. »  – Cyril Connolly

 

Quels seront tes romans/recueils disponibles pendant les Aventuriales ?

Quatre romans de la Saga Orobolan : « Sourtha« , « Terres Promises« , « L’épopée du Chien à trois pattes« , « Le secret de l’Ancien« .

Deux ouvrages atypiques : « Le voyage féerique de Jules » et « L’Almanach des bois« .

La version collector de la BD « Lux Quest » regroupant les tomes 1 et 2 de la trilogie.

 

ob_e1f7bc_9782374470115

 

Peux-tu nous en dire plus sur ces ouvrages ?

« Sourtha » :  À l’aube des temps, alors que des révoltes se préparent que la famine décime le peuple, qu’un pouvoir ancien se réveille, les dirigeants de Sourtha préparent les élections pour remplacer la régente récemment assassinée.

« Terres Promises » : Deux peuples si différends que les petites personnes et les immenses barbares du nord n’ont pourtant qu’un seul et même but trouver une terre pour survivre. L’adage on a tous besoin d’un plus petit que soit va-t-il se vérifier

« L’épopée du Chien à trois pattes » :  Quand 4 des pires aventuriers embarquent un apprenti nécromancien pour vaincre l’un des pires démons qu’Orobolan est connu.

« Le secret de l’Ancien » : Un orphelinat caché au nord du pays reçoit la visite de l’être le plus vil du monde. Ce dernier serait-il la solution à l’apocalypse qui se prépare ? L’un des événements les plus noirs d’Orobolan, où le secret du premier vampire sera enfin révélé.

Tous les tomes de la saga Orobolan sont indépendants

« Le voyage féerique de Jules » : Et si on mélangeait les romans de Jules Verne et les contes de fées ? Huit auteurs se sont essayés au challenge. Pour enfant, à partir de 8 ans

« L’Almanach des bois » :  Idéal pour noter ses rendez-vous ou les moments importants de la vie. 366 pages pour découvrir à l’aide de courts textes les traditions celtiques.

« Lux Quest » : Deux histoires pour accompagner quatre enfants du monde des ténèbres dans leurs aventures avec une apprentie démon, un sorcier vaudou, un fantôme breton et une momie. Un jeu se trouve dans la BD afin de retrouver les nombreux clins d’œil à la SFFF et aux people, cachés dans l’ouvrage. Pour la sortie du collector nous avons un concours pour devenir l’un des personnages du tome 3.

Le scénariste et le dessinateur seront présents.

 

Comment t’est venue l’idée de les écrire ?

Pour les « Orobolan« , c’est venu de demandes de lecteurs qui voulaient en savoir plus sur une partie de l’univers ou sur un personnage. L’idée de base de la saga était de proposer un univers qui pouvait regrouper un maximum d’histoires qui me trottaient dans la tête. Ensuite, chaque histoire à son déclencheur : un événement ou une chanson.

Pour « Lux Quest » je voulais faire une BD et j’ai écrit un scénario où je pouvais glisser beaucoup de clins d’oeils tout en proposant une histoire avec des valeurs inversées. Dans « Lux Quest« , les démons sont les gentils, et les anges sont les méchants de l’histoire.

 

Tu étais présent à l’édition 2015 des Aventuriales de Ménétrol. Qu’en as-tu pensé ?

C’est comme un gros salon parisien mais avec une ambiance plus amicale. Pleins de choses à voir et à faire, plein d’histoires à découvrir, mais pas de files d’attentes, ou d’entrée à des prix astronomiques. Et puis bon, le premier festival liant Star Wars à la Terre du Milieu, ça se visite !

 

Merci Mestr Tom.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s