Les Aventuriales de Ménétrol 2016 – Interview de Nicolas Le Tutour

Les interviews pré -« Aventuriales de Ménétrol » se poursuivent.

Après les auteurs Nicolas Pagès et Valérie Simon, l’illustrateur Nicolas Le Tutour est à l’honneur aujourd’hui.

niko

Qui es-tu ?

Cigogne-flapflap-Strasbourg-1975. Ecole-pinceau-Paris. Retour-Bretagne-racines-carrière-dessin. Tafftaff-maousse-trèsbeaucoup=dessinateur BD-presse-torchon, illustrateur-pavés, jdr, tout ça-consultant-concepteur cabinet conseil, concept-artiste-jeu video, auteur-pluplume (a’ piti peu), peintre-trompe-noenoeil, toiles etc… Morphée-fâché, boulot boulot, mais content Niko ! Stop !  🙂

 

Qu’est-ce qui t’a décidé à devenir illustrateur ? Y a-t-il eu un « facteur déclenchant » ?

Alors, mon parcours est assez similaire à mon bureau : bordélique, mais pas dénué d’une certaine cohérence ! ^^

Il faut bien avouer que, depuis très jeune, j’étais très intéressé par tout ce qui était travaux d’illustration, tous supports confondus. Des dinosaures de mes livres de préhistoire aux couvertures des Livres dont vous êtes le héros, en passant par les pochettes de disque de métal (surtout qu’à l’époque, c’était du 33 tour, format sympa quand tu découvres Maiden^^)

Il y a déjà cette sensibilité à tout ce qui raconte des histoires, et cela comprend également la bande dessinée. Bref, tout ce qui peut avoir trait à cette langue -car je considère que c’est une langue supplémentaire que j’ai la chance de pratiquer- me parlait. Mais j’avais une grande sensibilité pour le volume, à tel point que je ne pensais pas un jour embrasser la carrière de dessinateur, je pensais plutôt au modélisme. Même en école de dessin, je n’aurais pas parié une cacahuète sur le dessin. Je voulais vraiment faire de l’animation du type Wallace et Gromit. Puis un jour, alors que j’écrivais avec un ami un recueil d’histoires, j’ai eu envie de réaliser la couverture de ce projet. J’ai pris la mallette de peinture à l’huile de mon père et j’ai pondu ça :

n le t

Et ça a été le premier déclic. J’ai donc commencé à produire, à produire, dans le but de devenir illustrateur. Quand j’ai eu le sentiment d’avoir produit suffisamment, j’ai commencé à envoyer mes travaux sur un portail de l’édition, ce qui m’a apporté mes premiers retours sur mon travail et mes premières rencontres, dont certaines m’ont beaucoup marqué, et d’autres qui durent toujours (je vous parle de 2004, là). Puis, chaque expérience a été l’occasion d’une rencontre qui a abouti à une nouvelle expérience et ainsi de suite. C’est donc une étrange combinaison d’événements qui ont mené à tout un tas d’expériences différentes et complémentaires. Si le « compliqué » désigne un système de plusieurs éléments, je dirais plutôt « complexe » car ces éléments interagissent. D’où l’image de mon bureau…

 

Quel proverbe ou citation résume bien ta personnalité ?

Arf…deux secondes, que je me réunisse.

« Je ne suis pas rien, mais un petit rien. Mais sans moi le tout n’est pas complet ! »  🙂

 

Quelles œuvres présenteras-tu aux Aventuriales de Ménétrol ?

Je vais être décevant, mais je ne sais pas du tout ce que je vais amener. Je pense à la BD Lux Quest et quelques illustrations, dont plusieurs tirages seront à vendre.  🙂

 

Où puises-tu ton inspiration pour tes dessins ?

Alors ça va être simple : Partout ! C’est à la fois pratique, mais épuisant. Surtout quand une partie de tes rêves s’en mêle. Deux rêves , par exemple :

niko 1   niko 2

C’est assez contraignant quand la caboche ne s’arrête jamais, et je suis très sérieux, ça ne s’arrête jamais : un commentaire, une mélodie, un bâtiment vu d’un certain angle…

Tu veux un exemple ? Un soir, à l’époque j’étais barman, je discutais avec ce même ami (voir réponse 2 ^^) et il me parlait d’une vieille émission, « Les rendez-vous du mercredi », et j’ai mal entendu (le brouhaha et un éthylisme ont donné un coup de pouce ^^) et ça a donné « le roi des rouniar croc » (cherchez pas, j’ai jamais pu l’expliquer^^). Quoi qu’il en soit, j’ai tout de suite bloqué, et le soir même était créée Rouniar Krok, le dieu de Orques de ma première BD, Dracoz.

niko 3

Tu imagines les grumeaux dans la soupière ? Je ne souhaite à personne d’être dans ma tête, parfois… Je dois avoir toujours de quoi noter, mais ça va, j’ai des actions chez Moleskine ! ^^

 

Est-ce que tu as des rituels ou des habitudes lorsque tu travailles ?

Oui, beaucoup de musique (film ou ambiance en plein travail et métal quand la journée tire à sa fin pour décompresser, « Left hand path de Entombed » très souvent), ou des conférences pendant que je travaille, mais il m’arrive de réaliser que j’ai oublié de mettre en marche et que je suis dans un silence abyssal depuis des heures.  🙂

Il m’arrive très souvent, lorsque j’ai un synopsis à éplucher, de me poser dans un pub et d’annoter en buvant une pinte (Une ? Rho le faux-cul ! ^^). J’adore la partie recherche de mon travail, quel qu’il soit, et me poser avec une tonne de livres dans un bar est un plaisir que je ne boude jamais.

Un autre rituel, est l’auto hypnose quand j’ai un sujet délicat ou difficile à réaliser.

Je procède de même en vélo, je mets les jambes en mode « autonav » et je cogite tout en longeant le canal de Nantes à Brest qui traverse ma ville. C’est ainsi que je peux déclarer cet axiome : une idée mesure 22 kilomètres ! ^^

 

Un dernier mot pour conclure cette interview ?

Avec ce que je t’ai dit sur ce qui passe par ma tête, ce n’est peut-être pas le truc à demander, non ?  🙂 Ben déjà merci beaucoup pour tes questions (oui, je la tutoie, on se connait ^^) et merci à vous qui me lisez. A plus tard en salon et si vous me trouvez au bar, n’hésitez pas à venir, je ne suis pas forcément en train de travailler.  🙂

 

Merci Niko.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s