Sur les traces des revenants de l’Ohio

Après un tour d’horizon des châteaux les plus hantés d’Ecosse dans un précédent article, direction les Etats Unis et plus précisément, l’Ohio. Pourquoi l’Ohio ? Tout simplement parce que cet état américain est celui où est répertorié chaque année le plus grand nombre de manifestations paranormales. Suivez le guide… sur les traces des revenants de l’Ohio !

L’Ohio, situé dans la zone du Middle West (en rouge sur la carte ci-dessous) a depuis bien longtemps la réputation d’être un repaire pour revenants. Parmi les nombreuses villes qui composent cet état, Athens serait la principale source d’activité ectoplasmique.

map-ohio

Le cimetière de la ville, le Simms Cemetery, est connu pour abriter un étrange spectre vêtu d’une robe à capuche dissimulant partiellement son visage. Ce fantôme serait celui de John Simms, l’un des dirigeants de la ville, nostalgique de la période de l’esclavage. Il est tristement célèbre pour avoir fait exécuter de nombreux afro-américains par pendaison dans ce même cimetière. On raconte que, par certaines nuits de pleine lune, il errerait dans les lieux et s’amuserait à effrayer les visiteurs en les pourchassant.

La légende précise même qu’au bout des cordes servant à pendre les condamnés, toujours solidement fixées à un arbre du Simms Cemetery depuis la fin du 19ème siècle, il est possible d’apercevoir parfois les silhouettes des pendus se balancer dans le vide…

simms-cemetery

Le Simms Cemetery

Le cimetière d’Athens ne serait pas le seul lieu de la ville où d’étranges phénomènes se produiraient. L’Ohio University a elle aussi la sinistre réputation d’être un lieu hanté. Une ancienne employée décédée depuis fort longtemps aurait été aperçue à son bureau par plusieurs étudiants. Des membres de l’équipe de basket féminine de l’Université, décédées dans un accident de bus, continueraient quant à elles de rire et de jouer au ballon dans les couloirs de l’établissement, à la nuit tombée.
Parmi les histoires les plus troublantes, mentionnons la fermeture de la chambre 408 du campus. Elle aurait été condamnée après que ses occupants successifs ont relaté des déplacements d’objets, des apparitions étranges ainsi que des murmures nocturnes incessants dans cette pièce. Précisons-le, elle fut il y a une quarantaine d’années le lieu de résidence d’une étudiante adepte de la magie noire, décédée dans ladite chambre dans de mystérieuses circonstances…

6a011168a6e300970c0162fe421a2c970d
Autre lieu, autres phénomènes… Le cimetière de The Ridges, l’hôpital psychiatrique de la ville, aurait été durant fort longtemps le lieu de rencontre de groupes de sorcières qui se réunissaient près des tombes des malades. On raconte qu’elles utilisaient l’énergie qui se dégageait de cet endroit où auraient été enterrés des patients sur lesquels le personnel médical aurait illégalement pratiqué des expériences.  Depuis, d’innombrables témoins affirment avoir vu les fantômes des anciens pensionnaires de l’établissement errer entre les pierres tombales.

Si vous voulez vous faire peur en visitant l’Ohio, Maumee est également la ville qu’il vous faut, puisqu’elle est regroupe de nombreux lieux dits hantés ou clairement destinés à faire frissonner les touristes grâce à des mises en scène.
La brasserie-restaurant Maumee Bay Brewing Company fait partie des lieux les plus connus de la ville pour être le théâtre de hantises. En effet, un sympathique marin ainsi qu’une forme féminine spectrale et inquiétante auraient été aperçus à de nombreuses reprises par les clients… Ceci dit, on ne précise pas après combien de verres les clients ont vu ces fantômes ! Plus crédibles sont les témoignages des anciens propriétaires des lieux, qui ont tous affirmé avoir croisé au moins une fois dans les couloirs de l’établissement le spectre d’un mystérieux chef indien…

Enfin, pour observer des « fantômes » sans risquer l’infarctus, rendez-vous à Terror Town, une​ maison « hantée » par des acteurs en chair et en os, déguisés en revenants et mis en scène dans divers scénarios destinés à donner la chair de poule aux touristes en mal de sensations fortes. Pour plus d’informations : ​http://www.terrortown.net/ .

Publicités

2 réflexions sur “Sur les traces des revenants de l’Ohio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s