Les chats noirs dans la littérature, la BD, au cinéma et à la télévision

La parution d’Awen, novella fantastique mettant en scène un écrivain et un chat noir à l’attitude particulièrement troublante, est l’occasion pour moi de revenir sur la présence des chats noirs dans la littérature, la BD, au cinéma et à la télévision.

Awen

Commençons par un peu d’histoire…

Les chats noirs ne laissent personne indifférent. Adorés ou détestés, parfois craints, ils sont l’objet de multiples légendes depuis le Moyen-Age où on les associe au Diable. Une très ancienne légende serait à l’origine de cet amalgame : Aradia, la fille de Lucifer, aurait été envoyée sur terre en compagnie de son chat noir afin d’enseigner la pratique de la magie noire aux humains. La légende est tenace, car depuis cette lointaine époque, le chat noir n’a cessé d’alimenter les plus folles rumeurs.

lpjdf-Sorcellerie-chat-noir-Batkilla-capture-juin-2012

(A droite : illustration réalisée par Batkilla pour le webzine L’Imaginarius)

Dès le 13ème siècle, l’église organise des campagnes de lutte contre la sorcellerie et le chat noir, en raison de son pelage sombre, est désigné comme le compagnon des sorcières. De nombreuses femmes accusées d’êtres des sorcières seront brûlées en compagnie de leurs félins noirs. Le seul fait de posséder cet animal rendait suspect et pouvait être une raison invoquée pour risquer le bûcher. Il faut dire que les croyances populaires de l’époque donnaient aux sorcières tout comme au Diable le pouvoir de se transformer en chat noir à volonté.

De nos jours encore, le chat noir est toujours associé au monde des morts et à la magie puisqu’il reste l’un des symboles incontournables de la fête païenne d’Halloween.  

chat-noir-chapeau-citrouilles-halloween

Pourquoi la couleur noire du chat est-elle associée au Mal ?

Cette crainte remonterait à l’Egypte Ancienne et aux invasions éthiopiennes qu’elle aurait subies. La peau noire de leurs ennemis aurait été dès lors indissociable des notions de terreur, de deuil et de souffrance…

Le fait d’être une créature nocturne a d’ailleurs contribué à renforcer les croyances selon lesquelles le chat, et plus particulièrement le chat noir, allait de maison en maison pour dérober les âmes des braves citoyens endormis. De multiples légendes, toutes aussi inventives et farfelues les unes que les autres, sont dès lors associées au chat noir. On raconte que ses poils sont couverts de poison, que ses griffes et ses dents contiennent un venin mortel. Si vous croisez un chat à minuit pile : pas de chance, c’est Satan en personne qui se manifeste pour vous proposer d’acheter votre âme ! D’une manière générale, croiser un chat noir, que ce soit à un carrefour ou non, de jour ou pire encore la nuit est symbole de malchance depuis plusieurs siècles.

Seuls quelques poils blancs sur le pelage d’un chat noir peuvent néanmoins le rendre « fréquentable », car ils sont interprétés depuis le Moyen-Age comme un signe de Dieu !

Heureusement, s’il a de nombreux détracteurs, le chat noir a aussi des inconditionnels. 

Si certains lui prêtent des vertus magiques positives, leur façon d’en profiter est assez surprenante : afin d’éviter le retour d’un lumbago ou bien encore guérir l’épilepsie il suffirait de manger du chat noir, affirmait une vieille légende française !

Moins barbare, une légende bretonne raconte qu’arracher un poil blanc sur un chat noir serait une façon idéale pour attirer la chance et devenir riche. D’autres légendes du Sud de la France affirment que suivre un chat noir en pleine nuit est le moyen idéal pour qu’il vous emmène jusqu’à un lieu rempli de pièces d’or ! Il est un porte-bonheur en Gironde, où on dit qu’il suffirait de posséder un chat noir pour s’assurer chance et longévité.

PHILIPSencSW

Le chat noir et la littérature

La littérature a mis à profit toutes les inquiétantes légendes qui entourent ce mystérieux félin au pelage sombre. Edgar Allan Poe a utilisé la terreur qu’il peut engendrer chez l’homme dans une nouvelle intitulée « Le Chat noir ». Cela ne l’empêcha pas d’être un amoureux des chats noirs et l’heureux propriétaire de Cattarina, qui aurait inspiré cette histoire.

Capture

Dans « Blues pour un chat noir », Boris Vian imagine un félin alcoolique, vulgaire et doté de la parole. « Le Chat noir » d’Alain Roué relate quant à lui l’histoire d’un homme qui découvre un chat noir enfermé sous une trappe dans une ambiance baignée de superstition et de peurs. Dans « Le Chat noir laqué », Marc Rombaut plonge le lecteur dans la sombre histoire d’un mystérieux meurtre. Mikhaïl Boulgakov imagine quant à lui le personnage de Béhémot, chat noir sournois et bavard, dans « Le Maître et Marguerite ». 

Ray Bradbury, auteur notamment de « Fahrenheit 451 » était lui aussi un inconditionnel des chats noirs, tout comme l’écrivain français Georges Pérec, à qui l’ont doit « La Disparition ».

Le chat noir dans la BD

6_1dmeg

(Poussy, créé par le dessinateur belge Peyo)

Nombreux sont les chats héros de bandes dessinées. Parmi eux, nous citerons le très populaire Garfield, imaginé par Jim Davis, Le chat du Rabbin de Joann Sfar ou bien encore l’illustre Tom de « Tom et Jerry ».

Néanmoins, les chats noirs sont bien moins nombreux a avoir pris vie sous le crayon des dessinateurs . Peut-être afin de les rendre moins « effrayants », les chats noirs héros de BD sont presque tous dotés de taches blanches ! Les plus célèbres d’entre eux sont Poussy, créé par Peyo, Hercule du tandem « Pif et Hercule » de Jose Carbrero Arnal, sans oublier le chat de Gaston Lagaffe imaginé par Frankin.

hercule3(Hercule)

Le chat, le petit et le grand écran

felixlechat

(Félix le chat)

Tout comme dans la BD, peu de chats entièrement noirs ont eu le privilège de devenir des stars de la télé. Le plus populaire reste néanmoins Salem, fidèle compagnon sorcier de Sabrina dans la série américaine « Sabrina l’apprentie sorcière ».

C’est sous forme de dessins animés que les félins noirs (dotés là encore de taches blanches) sont les plus connus à la télévision. L’un des premiers à y apparaître fut Félix le Chat, de Otto Mesmer, suivi par Sylvestre, l’ennemi juré du canari Titi, imaginé par Fritz Freleng.

Sur grand écran, Figaro, fidèle compagnon noir et blanc de Gepetto dans « Pinocchio », dessin animé de Walt Disney, fait partie des plus célèbres félins animés.

Et…

lpjdf-chat-noir-220px-Steinlein-chatnoir
N’oublions pas que Le Chat Noir est également le nom d’un cabaret de Montmartre dont l’affiche de l’une des tournées, illustrée par Steinlen, est mondialement connue.

Lieu de rencontres des plus célèbres peintres, musiciens, poètes et écrivains français à la fin du 19ème siècle, il tiendrait son nom d’une rencontre entre un chat noir abandonné dans les locaux du bâtiment et Rodolphe Salis, le futur propriétaire des lieux, le jour où ce dernier l’aurait visité pour la première fois. Le chaton en serait alors devenu la mascotte. Ce nom ferait également référence à la nouvelle de Poe qu’affectionnait particulièrement Salis.

Pour en savoir davantage sur ce sujet, je vous conseille la lecture de « Une Histoire du chat : De l’Antiquité à nos jours » par Laurence Bobis, qui récapitule avec érudition toutes les légendes liées aux chats.

« Le Dictionnaire des superstitions et des croyances populaires » de Pierre Canavaggio recèle lui aussi quelques pages fort instructives où sont rassemblées les nombreuses superstitions en rapport avec les chats, noirs ou non.

Et pour découvrir un chat noir « pas comme les autres » et assez inquiétant, lisez « Awen », novella fantastique parue aux éditions L’ivre-Book !

TAPIS_VOLANT

 

Publicités

3 réflexions sur “Les chats noirs dans la littérature, la BD, au cinéma et à la télévision

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s