Lecture « Et la mort perdra tout empire – Jean Bury »

Sylvain JOHNSON

Résumé :

La guerre totale entre les hommes et les bêtes est engagée et il est maintenant évident qu’aucun camp n’en sortira vainqueur. Mais la lutte doit continuer jusqu’à la dernière munition, jusqu’au dernier soldat, jusqu’à la dernière étincelle. Dans ce brouillard de sang et de poudre, une musique perce timidement : celle du fifre. Et quelques vers dont l’origine est inconnue résonnent en chœur avec elle. Un texte qui nous emmène au cœur du maelström, au milieu des corps sans vie des soldats, de la boue, de la fumée et des cris. Une expérience synesthétique dont vous ne sortirez pas indemne.

Commentaire :

Un autre récit court – 70 pages sur ma tablette, un format auquel je me suis habitué si la qualité et l’imagination sont au rendez-vous. C’est ici le cas. L’éditeur « House Made of Dawn » est fidèle à son habitude et nous offre un texte…

View original post 403 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s