5 qualités pour devenir auteur

46519792_p

Pensez-vous avoir les « qualités » requises pour devenir auteur ? Dans un article publié sur le blog « Ecrire un roman« , Paul Dubois en a listé 5 qu’il est selon lui nécessaire de posséder :

 

« Vous voulez écrire un roman ?

Alors, pourquoi s’acharner autant à chercher LA recette miracle ? Elle n’existe PAS.

Vous avez vu ? En moins de 10 secondes, j’ai démonté un mythe qui induit en erreur bon nombre de débutants. Peut-être même vous ai-je fait gagner un temps fou !

Car, oui, le premier réflexe des aspirants écrivains est de chercher des conseils pour l’écriture. Sauf que la majorité des articles sur le sujet ne traitent que de la partie théorique, fournissant des recommandations contraignantes et inutiles.

Or, c’est une perte de temps considérable ! D’ailleurs, pour ne pas vous mentir, j’avoue en avoir été lecteur, pendant un certain moment.

Résultat : je n’ai fait que m’éloigner de mon BUT. Mais, par quoi commencer ?

Pensez pratique. C’est le slogan de ce blog. Pour écrire, il faut commencer par écrire. Eh, oui, c’est la vérité !

Et je vais VOUS faire une promesse : dans 5 minutes, je vous GARANTIS que vous aurez TOUS les outils en main pour commencer à écrire. 5 minutes, ce n’est pas incroyable, ça ?

Faites-moi juste confiance ! Après cela, vous pourrez même ne plus jamais retourner sur ce blog.

Bien sûr, cet article ne vous fera pas forcément écrire un bon roman, mais ça vous aidera à écrire. Et comme vous le savez, écrire et écrire vous permettra de bien écrire.

C’est logique, n’est-ce pas ?

Les 5 qualités nécessaires pour écrire un roman

1. La passion

Désirez-vous VRAIMENT écrire ?

C’est la question la plus importante à se poser. À la limite, vous n’avez même pas besoin de vous justifier. Cependant, comme le dit Bernard Werber, « si c’est pour gagner de l’argent ou avoir de la gloire, ou passer à la télévision ou épater sa maman, renoncer. »

L’écriture ne doit pas être pour vous une corvée ou une tâche ennuyeuse, mais un plaisir. Si vous n’y portez pas de l’intérêt, vous n’avancerez pas très loin.

Croyez-moi ! Lorsque vous serez seul devant votre feuille blanche, il ne restera plus que la passion et la motivation pour vous épauler.

2. Le travail

« Si vous voulez devenir écrivain, il y a avant tout deux choses que vous devez impérativement faire : lire beaucoup et beaucoup écrire. Il n’existe aucun moyen de ne pas en passer par là, aucun raccourci. » Stephen King, Écriture : Mémoires d’un métier

C’est la partie pratique. La plus importante, la plus essentielle et pourtant souvent négligée !

Toutes les activités requièrent un apprentissage puis une application. Vous aurez beau regarder en boucle tous les épisodes de Dr House, vous ne deviendrez pas médecin. Même cas pour l’écriture, lire Stendhal ne fera pas de vous un meilleur écrivain.

Lire améliore votre sens d’observation, d’analyse et de critique. Lire vous apporte du vocabulaire, de l’inspiration, et vous DIVERTIT.

La lecture relève de l’apprentissage passif. Vous apprenez chaque jour et vous vous servez de ce « savoir », sans en être pour autant conscient.

Écrire vous permet d’utiliser ce « savoir » hétéroclite, construit entre autres des mésaventures de la vie quotidienne, de vos lectures ou de vos visionnages de films.

En écrivant, vous pratiquez activement, donc, vous vous améliorez. D’ailleurs, saviez-vous que Raymond Chandler avait un entraînement quotidien très spécial?

Même s’il n’écrivait pas, le grand écrivain de romans noirs s’asseyait, chaque jour, à sa table. Ensuite, il restait seul, pendant des heures, en pleine réflexion.

La lecture et l’écriture sont donc deux activités indissociables. La passion ne suffit pas, le travail est NÉCESSAIRE.

Je laisse le papa de Carrie et de Shining clôturer :

« Lisez et écrivez quatre à six heures par jour. Si vous ne pouvez pas trouver le temps pour cela, vous ne pouvez espérer devenir un bon écrivain. »

3. La persévérance

Vous êtes prêt à travailler chaque jour. Mais, encore faut-il être capable de le faire à long terme.

Vous connaissez le proverbe : « Rome ne s’est pas faite en un jour. » Alors, pourquoi se décourager au premier blocage, à la première difficulté rencontrée ?

Bon nombre de débutants commettent cette erreur. Soyez acharné, obstiné !

J. K. Rowling s’est fait refuser une dizaine de fois le premier tome de sa saga, Harry Potter. Ce n’est pas pour autant qu’elle a baissé les bras ! Et vu du succès qu’on lui connaît, les éditeurs récalcitrants doivent s’en mordre les doigts aujourd’hui.

La persévérance est l’arme de tout bon écrivain. Pas encore convaincu ?

Haruki Murakami le pense lui-même :

« Ce que doit rechercher un écrivain – du moins celui qui désire écrire un roman -, c’est l’opiniâtreté, la capacité de se concentrer chaque jour durant six mois, ou un an, ou deux ans. » […]

Retrouvez la fin et l’intégralité de cet article en cliquant ICI.

Publicités

Une réflexion sur “5 qualités pour devenir auteur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s