Trouver les noms de ses personnages de romans/nouvelles

Si nommer ses personnages de romans ou nouvelles est un jeu d’enfant pour certains auteurs, il est source d’une interminable réflexion pour d’autres. Sur le site Scénario-Buzz, Nathalie Lenoir propose quelques pistes intéressantes pour vous aider dans cette étape indispensable.

« L’écriture d’un roman ou scénario commence la plupart du temps par une idée, une image, un thème à aborder. C’est ce qu’on appelle la prémisse du récit. Mais une intrigue, c’est toujours l’histoire de quelqu’un. Une fois que l’auteur sait de quoi il a envie de parler, il va réfléchir aux personnages qui illustrent son propos et permettent au spectateur de s’impliquer émotionnellement dans l’intrigue.

Le choix du nom d’un personnage n’est bien entendu qu’une infime part de sa caractérisation mais la plupart des scénaristes le choisissent avec soin, pas tant par sentimentalisme que parce qu’un patronyme révèle, mine de rien, pas mal de choses sur celui ou celle qui le porte. Voici quelques ressources et pistes de réflexion pour ceux d’entre vous qui bloquent sur cette étape…

James Bond aurait-il autant impressionné ses ennemis et la gent féminine s’il s’était appelé Raoul Tartempion? C’est peu probable, pas plus que Scarlett O’Hara n’aurait pu s’appeler Lucille Brown. Ça semble évident dit comme ça mais songez que ces patronymes sont devenus de vrais archétypes.

Nommer un personnage, c’est donner d’emblée au spectateur des informations à son sujet:

  • tranche d’âge et époque auxquelles il appartient
  • origine ethnique ou religieuse
  • origine régionale, notamment en France où elle est encore très marquée
  • milieu social dont il est issu
Afin de rendre votre choix crédible, consultez, via le Net, les listes de prénoms en vogue telle ou telle année, dans tel ou tel pays, les moteurs spécialisés sont légion.

On peut pousser la réflexion beaucoup plus loin en estimant, à l’instar de maints futurs parents, que le choix d’un prénom va déterminer certains traits de la personnalité du sujet puisque chaque prénom a une signification symbolique.

En bref, lorsque vous créez un personnage, commencez par imaginer sa biographiequi est-il, à quelle époque vit-il, quel âge a t-il, d’où vient-il, de quelle genre de famille est-il issu? Quels sont ses traits de caractères (qualités mais aussi défauts) marquants? Si c’est un héros de film d’action, par exemple, optez pour un patronyme incisif: James Bond, c’est mieux que Ruppert-Edward Croawford, non? Lord Ruppert-Edward Croawford, ça le fait carrément dans un mystère à la Agatha Christie en revanche.

Le genre de votre scénario importe aussi. Pensez par exemple aux patronymes des personnages du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (scénario de Guillaume Laurant et Jean-Pierre Jeunet) : ils participent activement à l’atmosphère drôle, poétique et délicieusement surannée de l’histoire, aux clichés franco-français qu’il véhicule volontairement.

Voici quelques ressources où puiser l’inspiration:

Oubliez les bébêtes dictionnaires de prénoms proposés aux futurs parents, le Net regorge de ressources bien plus ciblées, par exemple :

 Dix conseils avant de vous lancer dans vos recherches […]

Pour lire la suite et l’intégralité de cet article, cliquez ICI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s