3 astuces pour améliorer son manuscrit

The-Shining-010

Le blog Manu Ecrit regorge décidément de très bons conseils, puisque après un article sur l’intérêt de viser les petites/moyennes maisons d’édition,  j’en ai découvert un autre sur un sujet tout aussi intéressant : 3 astuces pour améliorer son manuscrit.

Ces conseils sont, à mon humble avis, autant destinés aux auteurs débutants qu’aux plus expérimentés et intéresseront, je l’espère, un grand nombre d’entre vous.

 

« Petite chronique aujourd’hui pour décrire l’une des dernières grandes étapes pour parfaire son manuscrit. Une étape à appréhender, selon nous, après une ou deux relectures et les traditionnelles corrections. 

La lecture à voix haute

Conseil donné par Emmanuel (hé oui, les Manu sont partout) lors d’un commentaire : relire son texte à haute voix. Et il a raison ! C’est un excellent exercice qui permet rapidement d’observer les problèmes de ponctuation, de rythme, de sonorités. Si vous arrivez au bout d’une phrase avec la voix qui râcle et le souffle court, il y a un problème. La respiration est liée à la ponctuation ; si elle part en quenouille, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Donc qu’il faut revoir. Pas de panique, une virgule suffit parfois à remettre un peu d’ordre. Et si cela ne suffit pas, on vous conseille d’éviter le bricolage et de reprendre à 0. Mieux vaut reconstruire une phrase que d’en remodeler une sur des fondations bancales. Du reste, cette lecture à voix haute vous permettra de repérer plus facilement les répétitions et/ou mots trop proches phonétiquement.

Bannir les répétitions

Alors parlons-en, des répétitions ! Un simple CTRL+F (ou Cmd+F sur MAC) suffira peut-être à éviter d’écrire six ou sept fois le même mot. N’oubliez pas d’éviter les mots qui ne sont à proprement parler des répétitions mais qui ont la même racine. Exemple : roue, rouler, roulé, je roule… Tout cela appauvrit considérablement le texte. La méthode : creusez-vous la tête et, si vraiment ça ne vient pas, utilisez un dictionnaire de synonymes ; attention, dans le deuxième cas, à ne pas choisir des mots rares ou désuets. C’est le risque, lorsque l’on ouvre un dico des synonymes : choisir des mots qui ne conviennent pas, car un mot n’est jamais tout à fait équivalent à un autre… Le synonyme parfait n’existe pas. Alors préférez le plus souvent la méthode 1 : penser par soi-même. Du reste, c’est ainsi et seulement ainsi que le mot ou l’image justes peuvent émerger… […]

 

Pour lire la suite et l’intégralité de cet article, cliquez ICI.

Publicités

2 réflexions sur “3 astuces pour améliorer son manuscrit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s