Chronique de « La Main du diable et autres macabres » par un confrère de L’Ivre-Book

Main du diable copie Merci à mon confrère de L’Ivre-Book Christophe Rosati pour sa chronique de mon recueil « La main du diable et autres contes macabres », publiée dans le groupe « Les lecteurs de L’Ivre-Book ».

Il écrit :

« Avant toute autre chose, cliquez sur le lien ci-dessous et laissez filer la musique…

http://www.youtube.com/watch?v=N43sz93RkRM

« Bienvenue, mes p’tites goules !
Excusez-moi, j’étais en train de prouver à ce médecin que l’expression « avoir des tripes » n’était pas qu’une question rhétorique ! Hinhinhinhinhin…
Cet idiot a voulu jouer, pour son plus grand malheur…

A propos de malheur… c’est l’heure d’une nouvelle histoire d’épouvante! Par laquelle vais-je commencer, Mmmh ?
Ah!
Voilà!
J’ai trouvé ce qu’il vous faut: des contes macabres vomis du cerveau malade de Gaëlle Dupille !

Par laquelle vais-je commencer ?
L’histoire de cet homme (il faut être idiot, vous en conviendrez ?) qui décide de faire un pacte ? Un pacte avec le diable ! Faut-il avoir de la mélasse entre les deux oreilles pour ce faire ? Ou être désespéré ? A vous de voir, mais prenez-garde, le cornu pourrait bien déjà être en train de lire par-dessus votre épaule !

Ou peut-être retournerons-nous en enfance et vous conterai-je une histoire de poupée ? Après tout, qui n’aime pas ces jolis petits minois peints aux grands yeux suppliants ? Elles sont si mignonnes ces poupées… si attendrissantes… eh bien pas celle-ci ! Elle me rappellerait plutôt un cousin à moi, vous le connaissez ? Chucky, c’est son nom…

A moins que je ne débute par une histoire d’amnésie et de poursuite ? Une histoire angoissante et mystérieuse à souhait, paranoïaque, presque et qui vous poussera peut-être à terminer vos jours entre les barreaux d’un asile ? J’en connais un plutôt accueillant, à Arkham… Hinhinhinhinhin… »

Bon, vous l’aurez compris, ce recueil est un condensé de petits films d’horreur, d’hommages à ces séries comme Les contes de la crypte qui en enchantaient certains et certaines (comme moi) il y a quelques années.
Les thèmes abordés sont certes vus et revus, mais ils sont traités avec la plume envoûtante de Gaëlle Dupille, ce qui n’est pas rien pour celles et ceux qui ont lu, par exemple, « Le Magicien », son hommage Lovecraftien disponible aux éditions l’ivre-book. A chaque histoire, je me disais, « oh, c’est classique », et à chaque fin de lecture je me disais « putain, c’est bon » et j’avais en tête cette terrible musique, celle dont le lien est disponible plus haut.

En résumé, vous êtes en recherche d’atrocités filmées en cinémascope? Tournées en Technicolor? D’intrigues couvertes de sang de cochon, de folie et de soufre ? Ne cherchez pas plus loin, c’est un recueil qui fait du bien ! »

 

Pour vous procurer ce recueil – dont la couverture est illustrée par Laurent Emonet-, cliquez ici !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s