Première chronique pour « Le Magicien »

Le Magicien de Gaëlle Dupille  Merci à mon confrère de L’Ivre-Book Christophe Rosati pour cette chronique. 🙂  :

 

« Alors… comment débuter… je dirais que cette histoire est nulle!
Oui, nulle!
Oh, je vous entend d’ici: « mais qu’est-ce qu’il raconte celui-là? Il est encore défoncé ou complètement ivre? »
Eh bien non!
Non, pas du tout, si je dis et j’affirme que cette histoire est nulle c’est pour une seule et très simple raison: je suis jaloux!!!

Ah oui, il est facile d’imaginer une histoire de ce genre, oh oui, facile de mettre en scène les travers de personnages dans un récit mâtiné de science fiction « à la Lovecraft », de mystère, de meurtre, de jalousie et d’amour… Oh oui, ce sont des ingrédients tellement simples qu’il est facile de se dire « mais oui, bien sûr, il n’y a rien d’original »…

Or, et c’est bien ça qui me rend jaloux: c’est extrêmement bien mené!!! On y croit presque tant les personnalités des différents protagonistes vont et viennent au gré de l’histoire, tant leur réalité semble acquise. Même les découvertes « fortuites » qui se font tout au long des pages semblent tellement évidentes que c’en est frustrant! Et quand je dis évidentes, c’est que lorsqu’elles arrivent, on se laisse surprendre mais en se disant « ah oui, bien sûr, comment n’y ai-je pas pensé? »

Et oui, bien sûr, j’ai dû mettre vingt minutes à tout lire mais pourquoi? Parce que c’est bien? Oh non, pas du tout! Parce que c’est TRES bien!

Bon… pour être plus sérieux, j’ai vraiment été happé par l’histoire qui sombre, bien sûr, dans le sordide, mais d’une façon tellement naturelle et progressive qu’on ne s’en rend presque pas compte. Les références sont intelligemment posées, les desriptions sont concises et suffisamment précises pour laisser une part belle à l’imaginaire et… bref, voilà. C’est un très bon texte, j’ai vraiment aimé et je pense que je le relirai avec plaisir d’ici quelques temps, pour en apprécier une nouvelle fois la saveur à la lumière de ce que, dorénavant, je sais de la conclusion, encore une fois très bien menée.

Bien entendu, je ne suis pas jaloux, juste très content d’avoir fait l’acquisition de cette nouvelle qui ne dément pas, loin s’en faut, la qualité de cette anthologie.

Bon…
Sur ce je vous laisse, j’ai un poulpe cosmique à faire revenir et ce n’est pas gagné!

Et comme disait l’autre:

Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah-nagl ftaghn!

C. Rosati »

 

« Le Magicien », aux éditions L’Ivre-Book. Disponible depuis le 26 septembre chez L’ivre-Book – FNAC – NumilogChapitre.comAmazonGoogle PlayBookeenKoboNolim CarrefourBookcastActu SF – etc.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s